8ème journée D1 ARKEMA: Paris impitoyable !

  • 0

8ème journée D1 ARKEMA: Paris impitoyable !

Les Chouettes-Equipe D1 ARKEMA- A Clairefontaine. Crédit photo: P. VIELCANET avant la rencontre face aux PSG féminines.

Les Chouettes-Equipe D1 ARKEMA- A Clairefontaine. Credit photo: P. VIELCANET avant la rencontre face aux PSG féminines.

Tout était pourtant réuni pour vivre une belle fête du football : le site somptueux de Clairefontaine, une pelouse plus belle qu’un billard, un soleil d’automne, les six caméras de Canal+ et un PSG de gala à une semaine du choc PSG-Lyon au Parc des Princes…

Mais le réalisme du PSG a vite douché les espoirs d’exploit des filles du GPSO 92 Issy (maillots rouges), cruellement battues 14-0 dans un match à sens unique et à huis clos !

 

Cinq minutes ! Nos filles ont tenu cinq minutes au stade Pierre Pibarot du Centre National du Football face à des parisiennes très appliquées. C’est l’attaquante internationale, Kaddidiatou Diani qui ouvrait le feu, suivie par deux buts du milieu tricolore, Grâce Geyoro. 3-0 en huit minutes ! Difficile de s’en relever .

Solène Froger a beau multiplier les parades dans son but, les Chouettes ont tenté de s’appuyer sur ce bloc-équipe si efficace depuis deux journées, elles sont totalement dépassées par la vitesse , la puissance et la maitrise tactique du Paris St Germain, l’une des meilleures équipes d’Europe.

Des vagues de débordements, des centres précis, des buts spectaculaires, Paris entame un festival offensif rarement aussi lourd. Nadia Nadim, la danoise d’origine afghane, va inscrire six buts à elle seule ! 7-0 au repos et quelles solutions pour Yacine Guesmia et son staff afin de stopper le naufrage ?

 

Ashley Laurence la canadienne, Ramona Bachmann l’internationale suisse, Signe Bruun la danoise et même la capitaine d’un soir , la brésilienne Formiga (42 ans !) qui suppléait Irène Paredes ménagée, ont marqué !

Malgré quelques trop rares contre-attaques menées par Julie Rabanne, Kayla Mills et Laurie Teinturier pour nos deux pointes Batcheba Louis et Salma Zemzem, la machine PSG est trop forte et sans pitié.

La capitaine Gwenaëlle Butel et toute la défense du 92 ont beau se battre avec énergie jusqu’au bout, le score s’alourdit de minute en minute… Et l’entrée d’Esther Mbakem-Niaro devant ainsi que les premiers pas de l’attaquante haïtienne, Roselord Borgella, n’y feront rien. 14-0 !

 

Les compos :

GPSO 92 (Grand Paris Seine Ouest): Froger-Boudaoud-Butel(cap.)-Pantuso-Debonne-Barclais-Mills(puis Kaabachi)-Rabanne-Teinturier-Louis(puis Borgella)-Zemzem(puis Mbakem-Niaro)

Entraîneur: Yacine Guesmia

 

GPSG (Grand Paris St Germain) : Ender-Baltimore-Dudek-Cook- Lawrence-Geyoro- Formiga-Bachmann-Diani-Nadim- Katoto

Entraîneur: Olivier Echouafni

Arbitre : Florence Guillemin

 

Les parisiennes ont pris un plaisir particulier sur la pelouse 5 étoiles de Clairefontaine.

A une semaine du match au sommet PSG-Lyon, disputé pour la première fois au Parc des Princes, le PSG envoie un sacré message de confiance.

Olivier Echouafni , le coach du Paris St Germain et ex-sélectionneur des Bleues, le reconnait :

«  Nos joueuses ont acquis beaucoup de maturité cette saison. Elles sont à l’écoute et conscientes de leur talent ! »

 

Le GPSO 92 Issy en a fait très sévèrement les frais . Il faut remonter à 2014 pour voir pareille défaite en Division 1 avec la victoire 15-0 de Lyon face à Metz…

 

L’apprentissage du haut niveau est très dur et seule une victoire contre Guingamp samedi prochain (14h30 à Le Gallo), pourra relancer la dynamique interrompue des joueuses des Hauts-de-Seine .

Le GPSO 92 Issy est toujours 11ème à égalité avec Soyaux (battue 5-1 à Lyon) et avec un point d’avance sur Le Havre , dernier et battu chez lui par Bordeaux (2-0).

 

Alain Vernon

Laissez un commentaire