Articles écrits par FFIssy

  • 0

Issy, là où on ne nous attendait pas!

Enfin ! Enfin une victoire, enfin les premiers points en Division 1 pour le GPSO 92 Issy , vainqueur 3 buts à 1 des Girondins de Bordeaux ! Une magnifique performance…

Laurie TEINTURIER inscrit ses deux premiers buts en première division. Photo: Alexandre NADJAR

 

Nous y étions pour vous:

Joie de l’équipe du GPSO 92 ISSY après les premiers points obtenus en D1 face au FC Girondins de BORDEAUX

 

Il fallait voir les cris de joie , les sourires , les yeux plein de larmes de bonheur à la fin du match au stade Le Gallo , ce samedi 17 octobre , après le succès des Chouettes face à Bordeaux , l’un des prétendants à la Ligue des Champions , avec son armada d’internationales dont Khadija Shaw , la jamaïcaine , en tête des buteuses avec 6 réalisations en cinq matches !

 

 

D’entrée les girondines sont à l’attaque et Claire Lavogez tente un lob tandis que Maelle Garbino frappe au-dessus…

A la 19ème minute , l’arbitre , Madame Charlène Laur , oublie une faute flagrantte sur Batcheba Louis aux seize mètres.

Solène FROGER gardienne des buts du GPSO 92 ISSY face aux FC Girondins de BORDEAUX – Photo: Alexandre NADJAR

Après un bel arrêt de Solène Froger , vigilante dans son but (21ème) , c’est notre attaquante haïtienne placée en pointe par son coach , Batcheba Louis qui a la première vraie occasion sur un centre de Kayla Mills !

Hélas , l’américaine du milieu isséen se blesse gravement à l’oeil , sur un pied bien trop haut de la défenseure bordelaise , Estelle Cascarino (28ème). L’internationale girondine est expulsée pour ce geste dangereux qui oblige Kayla Mills à rejoindre en ambulance , l’hôpital Ambroise Paré de Boulogne ! Diagnostic du docteur Carole Desthieux : lésion de la paupière sur plusieurs centimètres… Prompt rétablissement Kayla ! Reviens-nous vite !

 

Même réduites à dix , soutenues par le kop des bordelais de Paris , les bordelaises inscrivent le premier but du match : après un exceptionnel débordement sur la gauche de Maelle Garbino , son centre trouve la tête de la jeune internationale hollandaise , Katja Snoeijs . Solène Froger ne peut rien . 1-0 pour Bordeaux . Pourtant , loin de se décourager , les filles du 92 exploitent chaque contre-attaque. Et à quelques secondes du repos , Laurie Teinturier arme une frappe enroulée du gauche qui vient se nicher sur la droite de l’immense gardienne anglaise des girondines . 1 partout ! Le moral des Chouettes remonte en flèche !

 

A la reprise , un autre match commence . Salma Zemzem et intenable devant . A la 63 ème minute , elle lance en profondeur Laurie Teinturier qui efface habilement la gardienne bordelaise pour marquer dans le but vide… Extraordinaire ! Le GPSO mène 2-1 contre l’une des meilleures équipes du championnat.

 

Toutes les filles se sortent les tripes pour défendre . Allison Pantuso et Gwenaëlle Butel font barrage sur toutes les attaques adverses. Allison la californienne étouffe littéralement la jamaïcaine qui laissera sa place avant la fin…

Nos attaquantes ont compris l’importance du soutien défensif , comme Cavani chez les garçons.

Laurie Teinturier en particulier , sort un énorme match en réalisant le doublé . Ses premiers buts en Division 1. C’est elle encore qui déborde inlassablement et peut servir Esther Mbakem-Niaro pour le troisième but isséen ( 88 ème).

3-1 ! On se pince pour y croire en tribune où tous les dirigeants du GPSO 92 Issy bondissent de joie à la fin du match !

 

Joie au stade Legallo de Boulogne-Billancourt. Laurie TEINTURIER délivre un coeur dans les tribunes .

Laurie Teinturier épuisée : “ Enorme , magique , le déclic pour continuer !”

La compo : Froger -Boudaoud-Butel -Pantuso-Debonne-Bayo (puis Rabanne)-Mills(puis Kaabachi)-Barclais-Teinturier-Zemzem -Louis ( puis Mbakem-Niaro)

 

La présidente Christine Aubère ravie : “ Enfin ! Le travail collectif a payé. Je suis heureuse !”

Yacine GUESMIA, entraîneur de l’équipe D1 du GPSO 92 ISSY, applaudit ses filles. Photo: Alexandre Nadjar

Très entouré et souriant comme jamais , Yacine Guesmia , l’entraîneur francilien apprécie l’aboutissement de ce travail collectif : “ Ce ne sont que 3 points mais les filles ont pris conscience de la valeur du travail collectif . C’est un déclic qui nous permet de nous dire qu’on peut battre des grosses équipes !”

En fin connaisseur du haut niveau , notre directeur sportif , Alexandre Barbier , ne dit pas autre chose : “ Cette fois les erreurs individuelles n’ont pas gâché les efforts collectifs. J’ai vu beaucoup de générosité , un bloc-équipe mis en place depuis deux matches qui a bien résisté . Félicitations aux filles qui ont fait une grosse prestation !”

Côté bordelais , c’est la douche froide pour Ulrich Ramé et son groupe , construit depuis cinq ans pour atteindre des objectifs élevés.

Claire Lavogez , internationale bordelaise : “ Notre expulsion nous a privé de solutions offensives mais on est tombé sur une belle équipe isséenne . On aurait du faire mieux !”

Au classement , Issy , toujours dernier , reste dans la course avec 3 points comme Guingamp , battu à Lyon.

 

Esther MBAKEM face au FC Girondins de BORDEAUX – Photo Alexandre NADJAR

Après la trêve internationale , où Esther Mbakem-Niaro rejoindra l’Equipe de France des U20 à Mulhouse cette semaine, les Chouettes joueront à Soyaux ( 9ème-6 pts) le samedi 31 octobre .

 

 

Notre saison a enfin démarré par un splendide match référence !

Suivez les Chouettes sur les réseaux sociaux: INSTAGRAMFACEBOOK , TWITTER

 

A Le Gallo pour GPSO 92 Issy

Alain Vernon

  • 0

Allison Pantuso le rempart américain du GPSO 92 ISSY !

Elle est grande (1,80m), blonde avec une longue queue de cheval et toujours souriante. Visiblement heureuse de jouer en France en Division 1. Avec le numéro 4 .

Allison PANTUSO – Equipe D1 GPSO 92 ISSY

 

C’était un mardi , début octobre 2020, une grande fille au large sourire prend sa place dans le groupe des joueuses isséennes. Sous les ordres d’Aurélien Marchesi , le préparateur physique , Allison Pantuso , enchaîne les exercices sans difficulté, avec même un certain plaisir. Il faut dire que la nouvelle défenseure centrale américaine a l’habitude du foot de haut niveau. La californienne est un pur produit du sport universitaire US. Comme sa soeur ainée, elle choisit le foot. Elle est même élue meilleure joueuse universitaire ! Le foot c’est toute sa vie . Et c’est en Suisse la rigoureuse , à Lugano, qu’elle a connu sa première expérience de club en Europe.

“Je voulais jouer la Ligue des Champions “ confesse-t-elle à Kayla Mills , l’autre américaine d’Issy et californienne comme elle qui joue les traductrices avec Aurélien Marchesi , marié depuis peu à une américaine !

 

Qui est Allison Pantuso ?

Allison, petite déjà un ballon entre les pieds.

La fille d’un papa dans la finance et d’une maman qui vend des maisons . En Californie , Allison réside à Thouthand Oaks, près de Malibu , sur la route 101 , entre Los Angeles et Santa Barbara. Suffisamment loin des terribles feux du Nord de la Californie …

En France, Allison découvre notre histoire à travers nos monuments et aime à préciser qu’elle “ adore les grandes villes et … les croissants du matin !”.

 

Après une halte au club de Nancy puis la pandémie de Covid venue freiner les compétitions du foot féminin, Allison peut enfin rejouer au haut niveau , grâce à son agent . Elle a fait ses débuts avec les filles du 92 , contre le Paris FC. Malgré la lourde défaite des isséennes dans l’Essonne (5-0) , on a vu qu’Allison amenait de la sécurité en défense centrale. A 23ans , son expérience est déjà solide. Son physique, dissuasif pour les attaquantes et elle devrait rayonner dans le jeu aérien . Nous avons besoin d’Allison et elle a conquis le groupe en quelques séances seulement.

“Ravie de retrouver une compatriote !” renchérit Kayla Mills l’isséenne . Allison , elle , pour l’heure , est clamartoise .

 

Espérons que la confiance qu’elle insuffle au groupe nous permettra de sortir au classement, de la zone de relégation…

 

Suivez les Chouettes sur les réseaux sociaux: TWITTER,FACEBOOKINSTAGRAM,  

 

Alain Vernon

  • 0

Elle est passée par Issy !

Catégorie : Non classé

Inès Jaurena , l’internationale des Girondines de Bordeaux !

 

Inès Jaurena – Crédit photo: FFF

 

A 6 ans, son papa , journaliste à Libération , l’entraine vers l’athlétisme. Mais , Inès ne regarde jouer que les garçons et c’est le foot qui lui plaît…. Elle sera donc footballeuse.

 

Née à Paris le 14 mai 1991 , Inès Jaurena passe du Cercle Athlétique de Charenton aux vestiaires du foot . Direction la VG St Maur à 14 ans, l’un des clubs phares du foot féminin en Ile-de-France jusqu’à 18 ans. A cette époque , le foot féminin n’est pas encore professionnel et Inès préfère l’aventure , les études , les voyages…

 

L’aventure c’est les Etats-Unis ! Après son baccalauréat obtenu à l’INF de Clairefontaine, Inès intègre une faculté américaine pour étudier et jouer au foot au Seminoles Florida State. Quatre ans de culture sportive à la mode US pendant que sa grande soeur a choisi l’Angleterre. “J’avais pas de plan de carrière . Je voulais voyager grâce au foot , parler anglais…” confie la milieu bordelaise.

 

Comment va se faire le retour en France?

Si Christian Jaurena évoque des essais concluants à Lyon et au PSG , Inès se laisse convaincre par Christine Aubère , la présidente du FF Issy à l’époque en 2013 :

“Je lui ai proposé une plus value chez nous pour se constituer un tremplin pour l’avenir. Elle sera titulaire en Division 1 pour six mois mais hélas nous n’avons pas pu éviter la descente”  explique Christine Aubère. Inès confirme :

“ Je suis arrivée à Issy où j’avais des amies en cours de saison. Je voulais évaluer mon niveau après mon expérience américaine.”

Christine Aubère ajoute :

« Elle était sérieuse , rigoureuse. Toujours en tenue , prête à jouer, avec son sac à dos, élevée à l’américaine ».

Ines Jaurena par coeur de foot

Inès Jaurena au premier plan – Credit photo: Coeursdefoot

Malgré son 1, 58 m, Inés Jaurena est athlétique au duel et possède un bon jeu de tête.

Après la relégation des Chouettes en Division 2 , Inès choisit Juvisy pour rebondir jusqu’en 2019.

Ses performances au milieu de terrain tapent dans l’oeil du sélectionneur national , Philippe Bergeroo qui la convoque deux fois en mars 2014 , sans toutefois la faire jouer.

Finaliste de l’Euro avec les U17 et vainqueur du Championnat d’Europe des U19, Inès Jaurena séduit aussi Corinne Diacre qui , cette fois, la titularise contre l’Angleterre (1-0) en octobre 2017 puis contre la Suède (0-0) en novembre 2017. Deux sélections en A et puis c’est tout… “Corinne Diacre m’a fait jouer en numéro 10. J’ai fait mon possible…”

 

En 2019 , Inès rejoint les Girondines de Bordeaux pour franchir un nouveau cap. Le prestige girondin , le projet , Inès est séduite. Cette deuxième saison en Aquitaine motive d’autant plus la milieu internationale que la troisième place du classement en D1 , est qualificative cette année pour la Coupe d’Europe. Et Bordeaux y croit derrière les intouchables Lyon et PSG . “ Je n’ai que 29 ans et je voudrais vraiment connaitre les joies d’une participation en Ligue des Champions” avoue la bordelaise.

 

Christian , son papa qui est passé de Libération à l’Equipe en 98 , spécialiste du ballon ovale et désormais retraité à Bayonne, suit souvent sa fille sur les terrains …Elle regarde beaucoup jouer les garçons , la Ligue1 et certains joueurs l’ont fait rêver comme Ronaldo, Ravanelli, Pauleta ou Zidane…

 

Après sa carrière , Inès Jaurena aimerait devenir journaliste… comme papa !

 

Alain Vernon

  • 0

GPSO 92 ISSY dans la spirale des défaites…

Catégorie : Non classé

Battues 5-0 à Bondoufle par le Paris FC , les isséennes n’ont toujours pas pris un point dans ce championnat de l’élite. Seule équipe à 0 pt, dernière au classement , GPSO 92 ISSY ne baisse pourtant pas les bras avant la réception de Bordeaux samedi prochain.

GPSO 92 ISSY - PARIS FC

D1 ARKEMA- GPSO 92 ISSY et PARIS FC au Stade Robert bobin- Credit photo: Hadrien Sohy du PFC

Il y a parfois dans le sport de haut niveau des moments très cruels…

Pauline MOITREL, notre gardienne qui suppléait Solène Froger au dernier moment , a vécu un nouveau cauchemar ce samedi 10 octobre sur la pelouse naturelle du stade Robert Bobin de Bondoufle ( Essonne).

Trois sorties hasardeuses , trois buts ! Pauline avait-elle encore la tête à Reims , son ancien club où elle s’est inclinée 7-1 samedi dernier ?

“Read More”
  • 0

Stade Robert Bobin de Bondoufle ( Essonne)

Catégorie : Non classé

Stade Robert BODIN-Essonne

Stade Robert Bobin – Photo: Conseil départemental de l’Essonne

Le stade du Paris FC féminin dans l’Essonne ( 18 850 places ) est le sixième plus grand stade d’Ile de France, après le Stade de France, le Parc des Princes, le Paris la Défense de Nanterre, Charléty et Jean Bouin Paris .

Il a été construit en 1993 pour y organiser les Jeux de la Francophonie de 1994. C’est au croisement de la Francilienne et de l’autoroute A6, que ce stade, limitrophe d’Evry, accueille les hommes du FC Fleury ( Nat.2) et les filles du PFC .

Robert Bobin était un ancien triple sauteur international , devenu Directeur Technique National avant de présider la Fédération Française d’Athlétisme.

Le record d’affluence du stade Robert Bobin a été battu en 2004 pour un match de pré-saison PSG-Juve ( 18 500 spectateurs ).

Enfin, l’Equipe de France féminine y a reçu la République Tchèque le 20 septembre 2013 ( victoire 2-0 des Bleues de Philippe Bergeroo devant 5 000 personnes).

Alain Vernon.

  • 0

En route vers la rencontre avec le PARIS FC ce week-end

Catégorie : GPSO 92 Issy Actu

Le Paris FC : une grande histoire, des grandes joueuses , un grand stade!

( cf: Article Stade Robert BOBIN – 1minute de lecture)

Stade Robert BOBIN-Essonne

Stade Robert BOBIN dans l’Essonne – Photo: Conseil départemental de l’Essonne

Lorsque les Chouettes vont pénétrer sur la pelouse naturelle du stade Robert Bobin de Bondoufle, ce samedi 10 octobre, elles vont affronter un club à l’histoire particulière mais riche : le Paris FC !


A l’origine en 1971 , le PFC féminin s’appelle l’Etoile Sport de Juvisy/Orge . Mais une scission en 1985 le transforme en FC Juvisy Essonne. Son parcours au haut niveau se poursuit jusqu’en 2017, où le club dirigé par Marie-Christine Terroni , est absorbé par le Paris FC du président Pierre Ferracci , ambitieux pour les garçons mais qui veut développer une section féminine. Dans ce mariage de raison, la section féminine de Juvisy perd son nom mais gagne des moyens toujours mis en oeuvre par Marie-Christine Terroni.

Les hommes, dirigés cette saison par René Girardè, sont en tête de Ligue2 et comptent bien rejoindre la Ligue 1. Les filles en revanche, battues à Montpellier samedi dernier, ne sont que dixièmes avec 4 points seulement. Le GPSO 92 Issy peut gagner dans l’Essonne !

“Read More”
  • 0

ZOOM sur: Celya BARCLAIS, défenseure GPSO 92 ISSY (et ex PARIS FC )

CELYA BARCLAIS à droite avec ses coéquipières de la D1 GPSO 92 ISSY

Ce qui frappe au premier contact avec Celya Barclais, c’est sa bonne humeur ! 

Sans doute que cette insouciance lui vient de la Martinique, terre de naissance de son papa qui a épousé une comptable en métropole. Trois enfants sont nés de cette union. Née à Trappes le 17 avril 2001, Celya n’a pas connu le Graal de France 98 mais elle est de la même génération

que Kylian Mbappéchampion du monde 2018, sans avoir d’idole chez les garçons.

Grâce à son frère, Celya Barclais découvre le foot et entre rapidement dans la spirale de la vie des clubs. «  Ce que j’aime dans le foot , ce sont les valeurs de ce sport collectif : combat, respect d’autrui…Mon souhait est de jouer le plus longtemps possible en Division 1 » affirme notre défenseure centrale.

“Read More”
  • 0

GPSO 92 ISSY explose à Reims !

Battues 7-1 à Reims samedi 3 octobre , les Chouettes ont vécu un cauchemar contre le Stade de Reims qui n’avait pas encore gagné en championnat . Un score cruel qui mérite quelques explications…

Vent et soleil au-dessus du stade synthétique Louis Blériot du Centre de vie Raymond Kopa , en périphérie de Reims. Voilà pour le décor.


Le match :

LSDR / GPSO 92 ISSY PAR Laura PESTEL

La première occasion sérieuse est à mettre à l’actif des isséennes en maillots noir. Salma Zemzem se présente seule devant la gardienne à la 20 ème minute…Hélas , Salma ne pique pas son ballon et l’immense rempart américain, Phallon Tullis Joyce, déploie son 1, 85m pour sauver son but !

Et puis patatras! Deux minutes plus tard, une frappe de Kessya Bussy contrée lobe la malheureuse Pauline Moitrel. Reims mène 1-0 puis 2-0, à la 31 ème, lorsque Sonia Ouchène s’élève plus haut que tout le monde sur corner.

A la 39 ème , Stéphanie Bayo provoque le pénalty dans sa surface que transforme Melissa Gomes. 3-0 ! Le score est dur pour les filles du 92 qui réduisent tout de même la marque par Salma Zemzem dont la reprise du droit dans la surface est d’une grande limpidité.

3-1 au repos mais des raisons de croire au miracle , sous les yeux de Ghislaine Souef-Royer , l’ancienne internationale et héroine des premières Bleues de 1971.

Mais c’est le naufrage en Champagne qui attend nos filles…

“Read More”
  • 0

D1 ARKEMA 4ème journée à Reims où sont nées les Bleues!

Les Chouettes au pays de naissance de l’Equipe de France féminine !

Cathédrale de Reims

En déplacement à Reims ce samedi 3 octobre , pour la quatrième journée de la division 1, nos filles du 92 vont jouer en Champagne , la terre qui a vu naitre les Bleues , à la fin des années 60….Un peu d’histoire :

La révolution sociale de Mai 68 est un peu à l’origine de la création de l’Equipe de France. La libération des moeurs et les revendications des femmes, longtemps cantonnées au rôle de mères au foyer au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale, ont poussé de nombreuses jeunes sportives à prendre en main leur destin. Si le foot féminin s’est d’abord développé en Alsace, c’est à Reims qu’il a pris son envol en 1968.

“Read More”
  • 0

Division 1 ARKEMA, 3ème journée

Catégorie : Actualités D1 Arkema

Troisième défaite pour les Chouettes !

 

L’apprentissage du haut niveau sera long cette saison pour nos filles du 92 , encore battues à domicile par le FC Fleury 91 , 1-0 !

Et dernières du championnat en compagnie de Guingamp…

Le soleil était pourtant au rendez-vous au-dessus du stade Le Gallo de Boulogne-Billancourt , ce samedi 26 septembre , mais pas la victoire. Yacine Guesmia , l’entraineur, commence sans Batcheba Louis ni Esther Mbakem Niaro au milieu mais avec Cindy Thomas et Oumy Bayo.

En défense devant Pauline Moitrel , on retrouve Sarah Boudaoud-Gwenaëlle Butel-Celya Barclais-Nonna Debonne.

Mais Laurie Teinturier est un peu seule devant . Les balles en profondeur , trop rares , comme les occasions de s’approcher du but adverse. Les filles du 91 affichent , à l’inverse , un meilleur collectif , servi par une technique individuelle supérieure. Pauline Moitrel sauve deux fois son but en vingt minutes tandis que les Chouettes ne tirent qu’une fois au-dessus par Laurie Teinturier.

Après avoir trouvé le poteau (24 ème) , Fleury marque l’unique but du match . Sur un centre de Charlotte Fernandes , la grande Marina Makanza se détend bien pour tromper de la tête la gardienne isséenne (28 ème).

1-0 au repos , sous les yeux d’Alexandre Barbier, le tout nouveau directeur sportif du GPSO 92 Issy. Ex-défenseur professionnel puis directeur sportif du Stade de Reims , chargé de la politique sportive et du recrutement cette année pour le club francilien.

A la reprise , le coach décide de faire entrer Esther Mbakem et Batcheba Louis, à la place Thomas et Mondiri. De fait , les rouges du 92 trouvent plus de profondeur dans la défense du 91. Nos filles multiplient les offensives , les corners , les tirs.

Laurie Teinturier a surtout une occasion en or d’égaliser en toute fin de match (89 ème)… Mais, en pleine surface de réparation, son tir au sol est trop écrasé pour battre Laetitia Philippe, la gardienne remplaçante des Bleues.

 

L’analyse d’Alexandre Barbier, nouveau Directeur Sportif du club GPSO 92 ISSY:

Alexandre Barbier, Directeur Sportif du GPSO 92 ISSY

« C’était un match engagé contre une belle équipe , supérieure dans le jeu. La seconde période était plus satisfaisante avec un jeu plus direct et une occasion d’égaliser. Le coach a fait les bons choix à la mi-temps. Il manque le résultat… »

Ressortons les très bonnes prestations de Pauline Moitrel dans les buts et de la charnière centrale Butel-Barclais.

Un grand merci aux ramasseuses de balles , les U18F de l’ACBB !

1-0 . C’est la troisième défaite des Chouettes en trois matches. GPSO 92 Issy partage la dernière place de la Division 1 Arkema avec Guingamp , battu 2-1 à domicile par Dijon.

Il faudra prendre nos premiers points à Reims samedi prochain avant de défier le Paris FC et de recevoir Bordeaux.

Allez les filles, ne cédons pas au découragement ! Le travail finira par payer…

A Le Gallo pour GPSO 92 Issy

Alain Vernon

Abonnez-vous à notre newsletter