Tous les articles de la catégorie GPSO 92 Issy Actu

  • 0

Les Chouettes soutiennent les Bleues

Après sa victoire 3-0 contre l’Autriche vendredi 27 novembre ( but de Wendie Renard et doublé de Marie-Antoinette Katoto), l’Equipe de France de Corinne Diacre est donc qualifiée pour l’Euro 2022 en Angleterre (6-31 juillet).

Les Bleues qualifiées pour l'Euro 2022 - Simon Morcel/FFF

Les Bleues qualifiées pour l’Euro 2022 – Source photo: Simon Morcel/FFF

 

Le club GPSO 92 ISSY félicite les Bleues et les Chouettes encouragent d’ores et déjà les filles de l’Equipe de France, sur la route d’un premier succès international espéré. Les Bleues ont en effet échoué jusqu’à présent dans la conquête du Graal. En Championnat d’Europe ou en Coupe du Monde, nos tricolores n’ont atteint qu’une seule fois le dernier carré: battues par la Suède pour la 3e place lors de la Coupe du Monde 2011.

Quart de finalistes aux Euro 2009, 2013 et 2017.

Quart de finalistes en Coupes du Monde 2011, 2015 et 2019 en France, battues par les USA (2-1)…

Enfin, aux Jeux Olympiques , la France est battue en demi-finale contre le Japon (2-1) aux JO de Londres en 2012 et en quart contre le Canada (1-0) à Rio en 2016 !

Les Chouettes soutiendront en particulier Aïssatou Tounkara, la défenseure centrale de l’Atlético de Madrid, passée par le FF Issy en U15 en 2008, alors en Division 2. Tounkara, née le 16 mars 1995 à Paris de parents sénégalais, a commencé le foot aux Buttes Chaumont avant de signer dans le club du 92 présidé par Christine Aubère.

Aissatou TOUNKARA - Source: Instagram

Aissatou TOUNKARA – Source: Instagram

 

Puis en 2010, à 17 ans, elle choisit le club de Juvisy (futur Paris FC) et jouera deux demi-finales de Ligue des Champions contre l’Olympique Lyonnais.

Pour la Coupe du Monde 2019 en France, Aïssatou est bien dans le groupe des 23 joueuses sélectionnées, mais Corinne Diacre ne la fera pas jouer un seul match contre la Corée du Sud, la Norvège, le Nigéria, le Brésil ou les Etats-Unis… La paire lyonnaise Renard-Mbock étant indétrônable en défense centrale. A 25 ans, elle compte 14 sélections en Bleue, après avoir gagné la Coupe du Monde des U17 en 2012 et l’Euro des U19 en 2013 sous le maillot tricolore. Les Chouettes souhaitent aussi un prompt rétablissement à Aïssatou, touchée par le Covid et absente contre l’Autriche à Guingamp.

Tounkara mais aussi la gardienne Pauline Peyraud-Magnin, 28 ans numéro 1 depuis le retrait de Sarah Bouhaddi.

Pauline, née à Lyon, était troisième gardienne de l’OL lorsqu’elle est prêtée au FF Issy, remonté en Division 1 pour la saison 2014-2015. Le club du 92 lui sert de tremplin vers France B puis l’AS St Etienne en 2015, l’OM en 2016 et retour à Lyon en 2017. Pauline s’exile ensuite en Angleterre où elle est championne avec Arsenal avant de réaliser son rêve : jouer en Espagne où elle évolue à l’Atlético de Madrid, avec Aïssatou Tounkara, depuis juillet 2018.

 

Les Chouettes vont d’ailleurs se frotter à plusieurs internationales qualifiées pour cet Euro 2022, lors de leurs deux prochains matches, en déplacement à Montpellier le 5 décembre et à Lyon le 12 décembre, dernier avant la trêve de Noël.

Contre les montpelliéraines Marion Torrent, Elise de Almeida et les lyonnaises Wendie Renard, Sakina Karchaoui, Amandine Henry, Delphine Cascarino, Eugénie Le Sommer et Amel Majri…

 

L’occasion pour nos Chouettes de consolider leur expérience dans le haut niveau !

 

Affiche de match 10ème journée D1 ARKEMA face Montpellier HSC

Affiche de match 10ème journée D1 ARKEMA face Montpellier HSC

 

Alain Vernon

  • 0

Division 1 Arkema 9ème journée : Une seconde période catastrophique contre Guingamp

GPSO 92 ISSY face à l'EA GUINGAMP - D1 ARKEMA 9e journée  Crédit photo: Alexandre NADJAR

GPSO 92 ISSY face à l’EA GUINGAMP – D1 ARKEMA 9e journée Crédit photo: Alexandre NADJAR

Tout s’est joué en seconde période dans ce match des mal classés. Après une superbe égalisation à 1-1, les Chouettes ont craqué contre les professionnelles de l’En Avant Guingamp : défaite 6-1 pour le GPSO 92 Issy !

 

On entendait que lui depuis la tribune du stade Le Gallo ! Frédéric Biancalani, le coach guingampais suspendu 12 mois de banc de touche, pestait contre ses joueuses car la première mi-temps était d’une incroyable pauvreté technique, doublée de nombreuses maladresses des deux équipes.

 

Côté isséen, hors mis deux frappes appuyées de Julie Rabanne, rien à retenir de 45 premières minutes indigentes. Avec un arbitrage de Madame Vanessa Cruchon, très insuffisant pour la Division1.

0-0 au repos.

 

La seconde période commence par une mauvaise relance au sol de notre défense centrale (47 ème)… Sanction immédiate avec un but sous la transversale de Sarah Cambot qui relance complètement des guingampaises, sermonées dans le vestiaire.

L’espoir renait pourtant côté GPSO, lorsqu’Ella Kaabachi, notre internationale tunisienne, déclenche une frappe puissante des 25m en pleine lucarne, laissant Solène Durand , la gardienne numéro 2 des Bleues, totalement médusée !

1-1 et puis l’effondrement…

Ella KAABACHI égalise face à l'EA GUINGAMP. Crédit photo: Patrick VIELCANET

Ella KAABACHI égalise face à l’EA GUINGAMP. Crédit photo: Patrick VIELCANET

Solène FROGER, gardienne des buts du GPSO 92 ISSY Crédit photo: Patrick VIELCANET

Solène FROGER, gardienne des buts du GPSO 92 ISSY Crédit photo: Patrick VIELCANET

53 ème, Faustine Robert, l’internationale, crochète sur la droite à l’entrée des 16m et arme son pied gauche qui trouve une magnifique lucarne opposée, hors de portée de la malheureuse Solène Froger. 8 minutes plus tard, c’est Alison Peniguel, au coeur de la surface qui alourdit le score : 3-1.

La catastrophe continue avec le pénalty accordé aux bretonnes pour une faute dans la surface: Anissa Lahmari transforme et les Chouettes sont menées 4-1 .

70ème, débordement à droite de Faustine Robert , son centre trouve Louise Fleury totalement démarquée : 5-1 !

 

Les entrées de Salma Zemzem, Kayla Mills et Ariana Mondiri ne changeront rien… Le GPSO 92 Issy encaisse même un sixième et dernier but signé Sarah Cambot (90+3) qui réalise un doublé ! : 6-1 l’addition est très lourde et bien cruelle …

 

La compo de ce samedi 21 novembre 2020 (stade Le Gallo à huis clos) :

Froger-Boudaoud-Butel( capitaine)-Pantuso-Debonne-Rabanne-Barclais-Kaabachi ( puis Mills)-Teinturier ( puis Mondiri)-Louis-Borgella ( puis Zemzem)

 

 

Les réactions :

Mélanie Carvalho ( défenseure blessée): “ C’est dommage de craquer alors qu’on avait réussi à égaliser ! On ne sait pas tenir le score.”

Christine Aubère ( présidente de GPSO 92 Issy): “ C’est lourd ! Ça ne reflète pas la physionomie du match. Mais le haut niveau, c’est le réalisme qui nous a manqué contrairement à Guingamp. Il faut continuer à travailler.”

Alexandre Barbier ( Directeur sportif): “ Déçu car on leur donne trop d’occasions sur nos relances. On se met en danger tout seul car Guingamp n’avait pas tiré au but une seule fois en première période…C’est la différence entre pros et amateures.”

 

Christine AUBERE ( présidente du GPSO 92 ISSY) et Alexandre BARBIER (directeur sportif) à droite sur la photo, prise à Clairefontaine le weekend dernier. Crédit photo: Patrick VIELCANET

Christine AUBERE ( présidente du GPSO 92 ISSY) et Alexandre BARBIER (directeur sportif) à droite sur la photo, prise à Clairefontaine le weekend dernier. Crédit photo: Patrick VIELCANET

 


 

La réalité des chiffres fait mal : 20 buts encaissés en deux matches ( après la démonstration 14-0 du PSG). 41 buts depuis le début de saison ! Pour 7 buts marqués seulement. Plus mauvaise défense et plus faible attaque de Division1 !

Malgré une nouvelle défaite sévère, les filles du 92 restent dixièmes avec 6 points. Soyaux est 11ème après sa défaite 2-1 devant Reims et le Havre, battu 3-1 à Montpellier, toujours dernier .

 

Après 9 journées, le club des Hauts-de-Seine n’est pas relégable et c’est bien le plus encourageant !

 

Retrouvons l’esprit conquérant et la qualité de jeu qui nous ont permis de gagner face à Bordeaux et Soyaux .

 

Prochains matches, après la trêve internationale, le samedi 5 décembre à Montpellier puis le 12 décembre à Lyon !

 

Allez les Chouettes !

 

Alain Vernon

  • 0

8ème journée D1 ARKEMA: Paris impitoyable !

Les Chouettes-Equipe D1 ARKEMA- A Clairefontaine. Crédit photo: P. VIELCANET avant la rencontre face aux PSG féminines.

Les Chouettes-Equipe D1 ARKEMA- A Clairefontaine. Credit photo: P. VIELCANET avant la rencontre face aux PSG féminines.

Tout était pourtant réuni pour vivre une belle fête du football : le site somptueux de Clairefontaine, une pelouse plus belle qu’un billard, un soleil d’automne, les six caméras de Canal+ et un PSG de gala à une semaine du choc PSG-Lyon au Parc des Princes…

Mais le réalisme du PSG a vite douché les espoirs d’exploit des filles du GPSO 92 Issy (maillots rouges), cruellement battues 14-0 dans un match à sens unique et à huis clos !

 

Cinq minutes ! Nos filles ont tenu cinq minutes au stade Pierre Pibarot du Centre National du Football face à des parisiennes très appliquées. C’est l’attaquante internationale, Kaddidiatou Diani qui ouvrait le feu, suivie par deux buts du milieu tricolore, Grâce Geyoro. 3-0 en huit minutes ! Difficile de s’en relever .

“Read More”
  • 0

Roselord est à Paris …Le GPSO 92 Issy enfin au complet !

Roselord BORGELLA

Roselord BORGELLA

Elle était attendue depuis plusieurs mois mais la pandémie mondiale l’empêchait de nous rejoindre. Dimanche 1 novembre , alors que la France se reconfinait , Roselord Borgella (27 ans), l’attaquante haïtienne, a enfin posé les pieds sur le sol européen…

 

Roselord a l’habitude des voyages.

Adolescente, alors qu’elle joue en numéro dix ou ailière à l’Essentiel FC, elle est vite repérée lors des sélections de jeunes ( 11 buts en U17 et U20). Le 2 novembre 2009 , face aux Iles Vierges battues 24-0, Roselord inscrit 7 buts à elle seule ! En 2010, le président de la Fédération d’Haïti l’annonce même au… PSG !

 

Elle séduit aussi les clubs américains et choisit le FC Indiana en 2012 où elle inscrit 24 buts en 45 matches avant de signer aux Boston Breakers en 2016 (17 buts en 14 matches ).

 

Le foot est sa vie. Alors, pour continuer d’aider financièrement sa famille sans ressources, Roselord s’envole pour la Corée du Sud et signe un contrat de deux ans au Suwon WFC. Expérience écourtée en Asie.

“Read More”
  • 0

Nonna DEBONNE, ses 10 ans au PSG

Nonna DEBONNE

Nonna DEBONNE- Defenseure au GPSO 92 ISSY

A 35 ans, Nonna Debonne , la latérale gauche du GPSO 92 Issy, est la doyenne des Chouettes. Mais au même âge que les parisiennes Gaëtane Thiney et Julie Soyer, Nonna a toujours un enthousiasme d’adolescente pour le haut niveau qu’elle a découvert au… Paris St Germain !

Rien ne prédestinait pourtant la jeune Nonna a une telle carrière; née au Mans en 1985, l’année où Michel Platini raflait un troisième Ballon d’Or! Parents en mode hippie: papa aux cheveux longs rêve du monde des artistes et maman partage son oecuménisme comme infirmière avec des personnes âgées…

 

Mais à l’école, Nonna découvre le football avec les garçons et se prend de passion pour le PSG alors que son papa ne cache pas être fan de l’OM …

Nonna vit à la campagne à 30 km du Mans. Ses qualités la dirigent vite vers le grand club de la Sarthe où elle intègre l’équipe des cadettes du FC Le Mans. A l’époque, elle joue en attaque et lors de sa dernière saison, à 16 ans, elle renforce même l’équipe seniors.

Dans sa catégorie d’âge, Nonna la mancelle joue la Coupe Nationale des U16 pour la Ligue du Maine.

 

 

Nonna DEBONNE face à Soyaux- D1 ARKEMA- Crédit photo: Maëlle FONTENEAU

Les sejours au Centre National de Clairefontaine se multiplient et c’est ainsi qu’elle attire l’attention du grand PSG à partir de 2004!

D’abord amateure puis semi-pro, Nonna réalise son rêve : professionnelle! Oh pas au salaire des garçons mais, avec 2500 euros mensuels pour jouer au foot toute la semaine, Nonna est heureuse!

C’est là qu’elle enregistre toutes les données tactiques du poste de défenseure et peaufine sa technique. Aux côtés de Sabrina Delannoy, Laure Bouleau, Laure Lepailleur et Jessica Houara, Nonna Debonne, 1,68m, se frotte aux grosses cylindrées de la Division 1 comme Lyon et le Juvisy de Marinette Pichon, Sandrine Soubeyrand et Gaëtane Thiney

Cerise sur le gâteau, Nonna dispute la toute nouvelle Ligue des Champions. Elle s’illustre notamment avec un but exceptionnel contre les anglaises de Plymouth, battues 3-0 et un huitième de finale contre les allemandes de Francfort.

 

Bruno BINI

Bruno BINI- Source: GETTY IMAGE

Presque 200 matches et 8 buts comme défenseure axiale ou à gauche du club phare de la capitale, Nonna se forge un sacré palmarès, fort également d’une victoire en Challenge de France en 2010. Elle est aussi la troisième joueuse la plus capée du PSG après Sabrina Delannoy (321 matches) et Laure Bouleau (230 m)! A la même époque, Bruno Bini, le sélectionneur national qui fut son entraineur chez les jeunes, la convoque à deux reprises en Bleue pour remplacer la capitaine lyonnaise, Sonia Bompastor.

Nonna au PSG

Nonna DEBONNE, au PSG

“Bruno Bini pensait que j’étais gauchère mais même droitière j’aime ce poste où on voit bien l’ensemble du jeu et où on peut avoir un bel apport offensif”  explique la latérale du GPSO 92 Issy. En Division 2 , l’an passé , Yacine Guesmia, son coach à Issy, la faisait jouer en milieu défensif mais cette saison, elle vit à fond ses dernières saisons en défense.

 

Nonna aurait pourtant aimé sortir par la grande porte du PSG, mais Farid Benstiti, son entraîneur la dernière saison, ne lui a pas offert cette possibilité… Dure loi du monde professionnel.

 

Qu’importe, Nonna s’accroche. Elle trouve refuge au FF Issy de Christine Aubère, mais avec la descente du club du 92 en Division2, Nonna Debonne, avec humilité et abnégation, serre les dents. Retour aux sources au Mans, où une terrible fracture entre la direction du club et le coach soutenu par ses joueuses, entraîne le départ de presque toute l’équipe! L’ AS Poissy , en championnat amateur régional, l’accueille à son tour…

 

Mais, l’ancienne internationale du PSG n’a pas dit son dernier mot. Elle accepte un nouveau challenge à Issy en Division2, sous la direction de Yacine Guesmia puis la remontée dans l’élite cette saison .

Nonna ne lâche rien et veut trouver du bonheur à chaque match, au service d’un club qui lui fait confiance malgré les années.


A 13 ans, en 1998, Nonna se peignait le visage en bleu-blanc-rouge pour soutenir nos futurs champions du monde. A 35 ans en 2020, malgré le vertige d’une fin de carrière qui s’avance et l’angoisse d’un monde en crise, la sereine Nonna s’est fixé un nouveau défi . Elle est, en parrallèle de sa carrière de joueuse de haut niveau, devenue agent social à Vernouillet dans les Yvelines, au service des personnes âgées isolées  «  Comme un hommage au travail de ma maman » confesse Nonna Debonne.

Nonna debonne, enfant, jouant au ballon avec son papa

Nonna DEBONNE, enfant, avec son papa.

« J’aurais aimé avoir un grand frère dans mon enfance pour pouvoir partager des jeux de garçons  ». Mais Cette saison, c’est bien elle l’indispensable grande soeur de nos formidables Chouettes !

 

Alain Vernon

  • 0

Chouette seconde victoire des Chouettes pour la 7ème journée du Championnat D1ARKEMA

Deuxième victoire consécutive pour le GPSO 92 Issy qui s’impose 1-0 à Soyaux ! Et quitte enfin la dernière place du classement après son exploit en Charente …

Batcheba LOUIS N7

Du soleil et des sourires sur la pelouse naturelle du stade Camille Lebon d’Angoulème ce samedi 31 octobre ! Malgré le huis clos dû au re-confinement …

Nos filles expriment leur joie, le staff les félicite et les deux heures de TGV pour rentrer dans les Hauts-de-Seine vont être animées .

Car cette deuxième victoire ( après le 3-1 contre Bordeaux) est totalement méritée et nos Chouettes auraient même pu alourdir le score à quatre reprises !

Mais c’est Batcheba Louis , dès la 13ème minute qui ouvre la marque : un petit pont sur Camille Collin , à gauche de la surface de réparation. L’attaquante haïtienne se présente seule et fusille du gauche la gardienne de l’Equipe de France , Romane Munich ! 1-0 . C’est le deuxième but de « Cheba » cette saison après celui à Dijon . Il faut désormais tenir pour éviter le scénario de Dijon.

Solène FROGER et son coach Jordy LONGUI ( hors match).

Solène FROGER et son coach Jordy LONGUI ( hors match).

C’est alors que Solène Froger entre en piste . Deux arrêts précieux (18 ème et 35 ème ) face à Siga Tandia et la suissesse Nina Stapelfeldt ,

avant l’exploit du match : un pénalty détourné !! Sur une faute d’Allison Pantuso (45+1) qui déséquilibre violemment Kimberley Cazeau , l’arbitre , Madame Justine Cabania , désigne le point de pénalty. Laura Bourgoin frappe sur la droite de Solène qui se détend comme Gordon Banks et préserve l’avance des isséennes , juste avant le repos! Malgré trop de relances hasardeuses et cinq corners pour les charentaises , le GPSO 92 Issy mène 1-0 à la mi-temps.

La seconde période est un festival d’occasions pour…les filles du 92.

Nonna Debonne arme son pied intérieur gauche face à Romane Munich ( 48 ème) mais la gardienne des Bleues dévie in extrémis !

Puis Laurie Teinturier voit sa frappe détournée du pied par la gardienne de Soyaux (57 ème). Enfin , face au but adverse , Julie Rabanne ( 59 ème) , trop altruiste , sert Esther Mbakem-Niaro qui a remplacé Salma Zemzem . Hélas ,Esther marque mais en position de hors-jeu…

” Les filles ont fait un match solide . Bien organisées , dans la continuité de ce qu’on voit depuis deux semaines. Dommage qu’on ait manqué plusieurs occasions… Mais il faut aussi féliciter Solène pour son match parfait “  déclare Alexandre Barbier , notre directeur sportif qui réussit , avec Yacine Guesmia le coach , à insuffler l’esprit de la gagne grâce à un bloc-équipe bien en place.

 

La compo :

Froger-Boudaoud-Butel ( Cap.)-Pantuso-Debonne-Barclais-Rabanne ( bon retour de Julie)-Bayo ( puis Mills qui faisait son retour aprés sa blessure à l’oeil contre Bordeaux)-Teinturier-Louis (puis Kaabachi)-Zemzem (puis Mbakem-Niaro)

Entraîneur: Yacine Guesmia

 

Le bémol : Stéphanie Bayo a reçu un troisième carton jaune depuis le début de saison et sera suspendue face à Guingamp.

 

Côté charentais , troisième défaite consécutive pour l’équipe de Sébastien Joseph qui dirigeait son dernier match avec l’ASJ Soyaux , avant de devenir conseiller technique pour la Ligue Méditerranée.

 

Bravo à nos Chouettes qui remontent dans le classement, 10ème, et qui laissent la lanterne rouge au Havre, battu à Guingamp.

 

Prochain match : le samedi 14 novembre , à huis clos ( confinement oblige) , contre le Paris St Germain !

 

Alain Vernon

  • 0

L’ASJ Soyaux : le club où est née Corinne Diacre !

Corinne Diacre- Photo: Instagram @team_corrinediacre

Corinne Diacre ( ex-internationale aux 121 sélections) est aujourd’hui la sélectionneur de l’Equipe de France de football féminin , après avoir été la première femme à entraîner des hommes en Ligue 2 au Clermont Foot ! Mais c’est à l’Association Sportive Jeunesse de Soyaux-Angoulême qu’elle a débuté sa carrière, club qu’elle a aussi entraîné…

La fidélité. C’est sans doute ce qui caractérise Corinne Diacre . Fidélité en amitié , fidélité au club de sa vie sur les bords de la Charente, où les filles du GPSO 92 Issy se déplacent ce samedi 31 octobre pour la 7ème journée de Division 1. (Suivez l’équipe D1 du GPSO 92 ISSY sur les réseaux INSTAGRAMFACEBOOKTWITTER )

 

Dans les années 80 , l’ASJ Soyaux est le grand club phare du foot féminin de la région Poitou-Charentes-Limousin. Sous la direction de Claude Fort , les amateures charentaises sont devenues championnes de France de D1 en 1984. Et c’est ce club qui attire une jeune fille de 14 ans , née à Croix dans le Nord mais défenseure d’un club de la Creuse , à deux heures d’Angoulême.

J’ai tout de suite vu que cette fille était une compétitrice hors paire” avoue Claude Fort qui deviendra aussi Président du club. «  Une énorme envie de réussir dans le foot , travailleuse , un modèle pour toutes les joueuses ! ». Douée pour le foot ( elle gagne le concours Adidas de jonglage) , Corinne Diacre convainc ses parents de l’inscrire à l’ASJ Soyaux . C’est là qu’elle va grandir dès 1988 , comme défenseure centrale ou milieu de terrain , pour atteindre le haut niveau et cumuler plus de 350 matches avec son club de toujours. Un record à l’époque , battu ensuite par Sandrine Soubeyrand , Gaëtane Thiney ou Camille Abily.

“Read More”
  • 0

Un doublé contre Bordeaux : la métamorphose de Laurie Teinturier

Laurie TEINTURIER

C’est sans doute parce que sa maman a été une excellente milieu de terrain à la VGA St Maur que Laurie Teinturier est aujourd’hui une grande attaquante du GPSO 92 Issy , auteure d’un doublé contre les Girondines de Bordeaux le 17 octobre dernier… Au prix d’une belle résolution !

Jusqu’à l’âge de 15 ans, Laurie, née à Vitry-sur-Seine ( Val-de-Marne), adorait jouer avec les garçons . Et puis, au moment où le destin des filles se sépare de leurs compagnons de jeu, au moment de dire adieu à l’enfance, Laurie a fait comme toutes les jeunes filles, elle a rejoint un grand club féminin , à Juvisy.

Dans l’Essonne, Laurie progresse rapidement avec ses partenaires des U19 et compte même une sélection en bleue dans sa catégorie en 2015.

“Read More”
  • 0

Esther Mbakem-Niaro une isséenne chez les Bleues

Cette semaine, l’attaquante du GPSO 92 Issy et buteuse contre Bordeaux , Esther MBAKEM, rejoint l’Equipe de France des U20 à Mulhouse, appelée pour la cinquième fois par le sélectionneur , Gilles Eyquem.

 

Séléction équipe de France U20 - 2020

Séléction équipe de France U20 – 2020 -Source photo: Footoféminin – Sébastien DURET

L’histoire d’Esther est pleine de charme !

Petite, elle jouait au foot dans la rue, avant de s’orienter vers l’athlétisme puis le basket. Mais c’est en regardant Téléfoot qu’elle reprend goût au foot.

Née à Argenteuil , Esther choisit d’abord le FC Argenteuil pendant trois ans pour se lancer balle au pied puis la VGA St Maur . Ses qualités d’attaquante la conduisent jusqu’à l’INSEP de Clairefontaine , où elle s’entraine du lundi au vendredi.

C’est là que Yacine Guesmia , l’entraîneur actuel des isséennes , la remarque et insiste pour la faire venir dans le club du 92 , où son profil séduit les dirigeants.

“Read More”
  • 0

Issy, là où on ne nous attendait pas!

Enfin ! Enfin une victoire, enfin les premiers points en Division 1 pour le GPSO 92 Issy , vainqueur 3 buts à 1 des Girondins de Bordeaux ! Une magnifique performance…

Laurie TEINTURIER inscrit ses deux premiers buts en première division. Photo: Alexandre NADJAR

 

Nous y étions pour vous:

Joie de l’équipe du GPSO 92 ISSY après les premiers points obtenus en D1 face au FC Girondins de BORDEAUX

 

Il fallait voir les cris de joie , les sourires , les yeux plein de larmes de bonheur à la fin du match au stade Le Gallo , ce samedi 17 octobre , après le succès des Chouettes face à Bordeaux , l’un des prétendants à la Ligue des Champions , avec son armada d’internationales dont Khadija Shaw , la jamaïcaine , en tête des buteuses avec 6 réalisations en cinq matches !

 

 

D’entrée les girondines sont à l’attaque et Claire Lavogez tente un lob tandis que Maelle Garbino frappe au-dessus…

A la 19ème minute , l’arbitre , Madame Charlène Laur , oublie une faute flagrantte sur Batcheba Louis aux seize mètres.

Solène FROGER gardienne des buts du GPSO 92 ISSY face aux FC Girondins de BORDEAUX – Photo: Alexandre NADJAR

Après un bel arrêt de Solène Froger , vigilante dans son but (21ème) , c’est notre attaquante haïtienne placée en pointe par son coach , Batcheba Louis qui a la première vraie occasion sur un centre de Kayla Mills !

Hélas , l’américaine du milieu isséen se blesse gravement à l’oeil , sur un pied bien trop haut de la défenseure bordelaise , Estelle Cascarino (28ème). L’internationale girondine est expulsée pour ce geste dangereux qui oblige Kayla Mills à rejoindre en ambulance , l’hôpital Ambroise Paré de Boulogne ! Diagnostic du docteur Carole Desthieux : lésion de la paupière sur plusieurs centimètres… Prompt rétablissement Kayla ! Reviens-nous vite !

 

Même réduites à dix , soutenues par le kop des bordelais de Paris , les bordelaises inscrivent le premier but du match : après un exceptionnel débordement sur la gauche de Maelle Garbino , son centre trouve la tête de la jeune internationale hollandaise , Katja Snoeijs . Solène Froger ne peut rien . 1-0 pour Bordeaux . Pourtant , loin de se décourager , les filles du 92 exploitent chaque contre-attaque. Et à quelques secondes du repos , Laurie Teinturier arme une frappe enroulée du gauche qui vient se nicher sur la droite de l’immense gardienne anglaise des girondines . 1 partout ! Le moral des Chouettes remonte en flèche !

 

A la reprise , un autre match commence . Salma Zemzem et intenable devant . A la 63 ème minute , elle lance en profondeur Laurie Teinturier qui efface habilement la gardienne bordelaise pour marquer dans le but vide… Extraordinaire ! Le GPSO mène 2-1 contre l’une des meilleures équipes du championnat.

 

Toutes les filles se sortent les tripes pour défendre . Allison Pantuso et Gwenaëlle Butel font barrage sur toutes les attaques adverses. Allison la californienne étouffe littéralement la jamaïcaine qui laissera sa place avant la fin…

Nos attaquantes ont compris l’importance du soutien défensif , comme Cavani chez les garçons.

Laurie Teinturier en particulier , sort un énorme match en réalisant le doublé . Ses premiers buts en Division 1. C’est elle encore qui déborde inlassablement et peut servir Esther Mbakem-Niaro pour le troisième but isséen ( 88 ème).

3-1 ! On se pince pour y croire en tribune où tous les dirigeants du GPSO 92 Issy bondissent de joie à la fin du match !

 

Joie au stade Legallo de Boulogne-Billancourt. Laurie TEINTURIER délivre un coeur dans les tribunes .

Laurie Teinturier épuisée : “ Enorme , magique , le déclic pour continuer !”

La compo : Froger -Boudaoud-Butel -Pantuso-Debonne-Bayo (puis Rabanne)-Mills(puis Kaabachi)-Barclais-Teinturier-Zemzem -Louis ( puis Mbakem-Niaro)

 

La présidente Christine Aubère ravie : “ Enfin ! Le travail collectif a payé. Je suis heureuse !”

Yacine GUESMIA, entraîneur de l’équipe D1 du GPSO 92 ISSY, applaudit ses filles. Photo: Alexandre Nadjar

Très entouré et souriant comme jamais , Yacine Guesmia , l’entraîneur francilien apprécie l’aboutissement de ce travail collectif : “ Ce ne sont que 3 points mais les filles ont pris conscience de la valeur du travail collectif . C’est un déclic qui nous permet de nous dire qu’on peut battre des grosses équipes !”

En fin connaisseur du haut niveau , notre directeur sportif , Alexandre Barbier , ne dit pas autre chose : “ Cette fois les erreurs individuelles n’ont pas gâché les efforts collectifs. J’ai vu beaucoup de générosité , un bloc-équipe mis en place depuis deux matches qui a bien résisté . Félicitations aux filles qui ont fait une grosse prestation !”

Côté bordelais , c’est la douche froide pour Ulrich Ramé et son groupe , construit depuis cinq ans pour atteindre des objectifs élevés.

Claire Lavogez , internationale bordelaise : “ Notre expulsion nous a privé de solutions offensives mais on est tombé sur une belle équipe isséenne . On aurait du faire mieux !”

Au classement , Issy , toujours dernier , reste dans la course avec 3 points comme Guingamp , battu à Lyon.

 

Esther MBAKEM face au FC Girondins de BORDEAUX – Photo Alexandre NADJAR

Après la trêve internationale , où Esther Mbakem-Niaro rejoindra l’Equipe de France des U20 à Mulhouse cette semaine, les Chouettes joueront à Soyaux ( 9ème-6 pts) le samedi 31 octobre .

 

 

Notre saison a enfin démarré par un splendide match référence !

Suivez les Chouettes sur les réseaux sociaux: INSTAGRAMFACEBOOK , TWITTER

 

A Le Gallo pour GPSO 92 Issy

Alain Vernon