U16F : Quelle équipe épique

  • 0

U16F : Quelle équipe épique

Catégorie : FF Issy Actu , U16

Tour de coupe de Paris-Île de France pour les U16F du FF ISSY en samedi 16 janvier 2016 au stade de l’Île Billancourt face au club du Paris Football Club. Les chouettes passent ce 2ième tour au terme d’un match riche en suspens et en rebondissements sur le score de 5 à 4.

TEAM A 16012016
Pour la coupe, il faut se remettre dans des conditions que le groupe ne pratique plus beaucoup depuis le début de la saison. Revenir sur un demi-terrain et jouer 7 joueuses + 3 remplaçantes, cela oblige aussi à faire une sélection comme suit : Camille, Claire (Cap.), Emma, Héloïse, Louise, Marine, Mathilde, Natacha, Ninon et Sara. En l’absence de Marc (retenu sur Reims), c’est Nicolas qui accompagne Bruno sur le bord de touche. Pour le corps arbitral, le groupe pouvait compter sur le sifflet de Jérémy (Coach équipe C) et le drapeau de Lesly (Joueuse équipe C).

La rencontre débute sur un train d’enfer, sans round d’observation, et les deux équipes se rendent coups pour coups. Un avantage léger pourtant pour les locales qui se procurent les meilleures occasions. Un manque cruel de réalisme les empêche d’ouvrir le score. Par plusieurs fois, la gardienne des bleues ne doit son salut que par des frappes qui se terminent toujours dans ses gants. Les minutes défilent et l’adage « dominer n’est pas gagner » se révèle une nouvelle fois exact.

Les parisiennes enchaînent une action rapide à deux. L’avant-centre décale de la tête le ballon qui est repris d’une superbe reprise de volée qui termine en pleine lucarne d’une Marine impuissante (22’, 0-1). Natacha, touchée au pied, cède sa place à Héloïse et un ajustement de places est effectué. La « mousse-mousse » est très rapidement en action. Une première pour se réchauffer, puis une deuxième pour valider son entrée en jeu sur un centre d’Emma (32’, 1-1).
La pause étant proche, les deux équipes ne souhaitent plus prendre de risques.

Durant ce moment de récupération, Bruno confirme ses consignes d’avant-match et passe le relais à la capitaine pour regonfler ses troupes. Claire réunit son petit monde en un cercle bien compact, les choses sérieuses peuvent enfin commencer !

L’impact des rouges est visiblement plus fort et efficace. Mathilde se bat pour récupérer le ballon sur une relance adverse. Elle place un lob plein de sang-franc qui donne l’avantage aux siennes (37’, 2-1). Les adversaires n’ont plus le choix, se livrent dans une course-poursuite tout en se découvrant un peu trop. Héloïse se fait oublier le long de ligne et profite d’un dégagement millimétré de Marine pour placer une accélération et une frappe précise (45’, 3-1).

Le banc des remplaçantes se dit que la machine est lancée mais c’est sans compter sur la qualité des opposantes. Une frappe lointaine fait mouche sans que la défense ne fasse le pressing (52’, 3-2). Les Isséennes ne veulent pas lâcher aussi facilement, elles remettent leur jeu en place. Marine relance un jeu court vers Ninon, jeu à 2 avec héloïse qui centre vers Sara. Un contrôle et frappe petit filet plus tard, voilà les locales qui remettent de la distance au tableau d’affichage (55’, 4-2). Camille et Louise rentrent aussi dans la danse pour participer à la rencontre. Les bleues ne relâchent pas leurs efforts mais commettent un geste qui est sanctionné par un pénalty.

Claire, en capitaine pleine de sang-froid, ajuste une frappe parfaite (61’, 5-2). Il reste donc moins de 10 minutes pour s’accorder le droit de passer au tour suivant. Mais la coupe à ce charme que le championnat ne donne pas toujours. Les rouges reculent imperceptiblement et suite à un énorme cafouillage, durant lequel le ballon ne ressort pas de la surface, le Pcf réduit l’écart entre les deux équipes (67’, 5-3). Le suspens vient de monter d’un cran. La sérénité quitte les rouges et un regain d’énergie alimente les bleues. Une relance complètement ratée est directement sanctionnée par un but (69’, 5-4).

Joueuses, staff et supporters sont en apnée totale. Un dernier frisson et le coup de sifflet final libère tout le monde sans réelle explosion de joie. Après tout ce n’est que le 2ième tour et il en reste de nombreux. Un débrief rapide et un cercle se forme autour de Clarisse, Nina et Marie venues supporter les copines car même non convoquées elles démontrent leur chouette état d’esprit.

Mot du coach (Bruno) :
« Quel match ! Intense et prenant, l’équipe a démontré un caractère fort et plein de solidarité. Malgré une fin de match dominée par Paris, les joueuses ont su trouvé les ressources pour continuer leur aventure ».

Prochain match, samedi 23 janvier, dernière rencontre de la phase aller du championnat de Ligue à Guyancourt, match à 15h30, Stade des droits de l’homme, Rond-point des saules, 78280 Guyancourt

Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Calendrier

novembre 2018
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
29 octobre 2018 30 octobre 2018 31 octobre 2018 1 novembre 2018 2 novembre 2018 3 novembre 2018 4 novembre 2018
5 novembre 2018 6 novembre 2018 7 novembre 2018 8 novembre 2018 9 novembre 2018 10 novembre 2018 11 novembre 2018
12 novembre 2018 13 novembre 2018 14 novembre 2018 15 novembre 2018 16 novembre 2018 17 novembre 2018 18 novembre 2018
19 novembre 2018 20 novembre 2018 21 novembre 2018 22 novembre 2018 23 novembre 2018 24 novembre 2018 25 novembre 2018
26 novembre 2018 27 novembre 2018 28 novembre 2018 29 novembre 2018 30 novembre 2018 1 décembre 2018 2 décembre 2018